Actualités
Securite
11/09/2013

Une menace sourde dans les entreprises : Les employés mécontents !

Iron Mountain spécialiste de la réduction des coûts et des risques liés à la protection et la conservation des données a sponsorisé une étude concernant les détournements d’informations réalisées par des salariés mécontents.

L’étude a été menée auprès de 5000 salariés au Royaume-Uni, en Espagne, aux Pays-Bas et en France.

Il ressort qu’au niveau international un salarié sur cinq souhaite se venger de son employeur s’il considère ne pas être traité correctement.

Les motifs principaux de ressentiments sont :

  • Le fait de se sentir accusé à tort
  • Une promotion ratée
  • La perte d’un emploi

11% des salariés se retourneraient contre l’entreprise en détournant des informations confidentielles.

Les données liées aux clients sont la première cible, viennent ensuite les documents marketing, stratégiques et les roadmaps produits.

De par leurs fonctions, les principaux personnels susceptibles de détourner des informations sensibles sont ceux des services :

  • Financiers
  • Ressources humaines
  • Commerciaux

Il est à noter qu’en France la proportion des salariés susceptibles d’avoir ce type de comportement serait de 29%.

Bien évidemment, il y a une différence très nette entre le fait de déclarer vouloir se venger de son entreprise et passer à l’acte, toutefois la menace existe et nécessite de demeurer vigilant.

 

Inscription à la newsletter RH/SI de Projet Icône

News associées :