Actualités
Twitter
30/10/2014

Tendances technologiques : Twitter investit dans les applications mobiles et l’analytique

Twitter tente de ranimer la flamme des développeurs d’applications mobiles en présentant son nouveau framework « Fabric », ainsi que de nouvelles ambitions.

En effet, Twitter veut devenir un acteur majeur dans le domaine du développement, de la distribution et de la gestion des revenus des applications mobiles. « Fabric » a été conçu pour faciliter la tâche des développeurs.

Le CEO de Twitter, Dick Costolo, affirme que « Fabric » représente l’avenir du développement de logiciels mobiles, un futur construit sur la base d’un ensemble de services intégrés qui, combinés ensemble, forment ce framework. Cette nouvelle solution devrait dépasser les besoins de Twitter et devenir une référence dans le domaine mobile.

La couche de services mobiles a été réalisée en reliant l’application d’analyses de performances Crashlytics et MoPub, un service de serveurs de publicités hébergées. L’intégralité de la suite de services pour iOS et Android sera disponible gratuitement pour les développeurs.

Twitter pourrait devenir un acteur majeur de l’écosystème mobile  s’il parvient à convaincre les développeurs d’utiliser « Fabric ». Il pourrait même faire coup double en profitant des revenus générés par MoPub.

Le message à destination des développeurs est clair : Utilisez « Fabric » pour développer des applications stables et largement distribuables, le tout relié à une plate-forme de publicité qui fera gagner de l’argent à tout le monde.

Crashlytics a identifié plus de 5 milliards d’incidents sur des applications mobiles sur une période de 30 jours. Les développeurs qui utilisent Crashlytics reçoivent des alertes instantanées sur les incidents, ainsi que les informations relatives au crash, lignes de code et vue agrégée des bugs, pour pouvoir corriger rapidement les erreurs de programmation. Ce problème est fondamental, car les commentaires négatifs des clients mécontents sur les Apps Stores peuvent avoir des conséquences importantes sur le business.

Toujours dans le but d’aider les développeurs, Twitter leur propose d’augmenter leur visibilité en parlant de leurs réalisations via …Twitter.

Le kit Twitter permet aux développeurs d’embarquer des tweets nativement dans leurs applications et intègre un outil de génération de tweets qui encourage les utilisateurs à partager du contenu sur Twitter sans avoir à quitter les applications.

Le joyau de la couronne reste MoPub qui alimente le potentiel de revenu de Twitter, avec 170 milliards d’annonces sur les 30 derniers jours. Les développeurs peuvent intégrer le kitMoPub dans leurs applications et concourir sur la place de marché MoPub. La plate-forme gère aussi bien les publicitaires en direct que les réseaux d’annonceurs.

« Fabric » sera bientôt disponible pour l’ensemble de la communauté des développeurs.

>D’après une idée de Matt Kapko

 

 

Dans un autre registre, Twitter vient d’annoncer un partenariat avec IBM dans le domaine de l’analyse de données. Le principe est de fusionner des flux de données provenant des médias sociaux avec les logiciels analytique d’IBM.

IBM va utiliser les flux de données de Twitter pour proposer des services de Cloud tels que Watson Analytics, Watson Developer Cloud et sa Bluemix (PaaS).

Twitter et IBM doivent collaborer sur une application pour les entreprises dont le but est d’aider les business à prendre des décisions plus pertinentes.

Le partenariat entre les deux sociétés s’étendra à des domaines plus spécifiques tels que le commerce, le secteur bancaire et celui des voyages.

IBM va pouvoir capitaliser sur les tendances qui ressortent des millions d’utilisateurs de Twitter.

>D’après une idée de Chris Kanaracus