Actualités
Vacances
27/06/2014

Ressources Humaines : Les vacances et le droit à la déconnexion

Le premier semestre est passé à une vitesse folle. Le mois de juillet arrive enfin et avec lui les premiers départs en vacances.

Vacances, congés, break estival, autant d’expressions qui sonnent bizarrement aux oreilles. Vos dernières vraies vacances sont tellement loin que vous ne savez plus comment ça se passe.

Pourtant le sujet est d’importance ! Comment bien préparer ses vacances ?

 

Vos vacances : pourquoi et comment se déconnecter ?

De nombreuses études ont démontré que l’avènement des solutions de mobilité ont rendu ténues les frontières entre vie privée et vie professionnelle. On parle de vie connectée, d’objets connectés… Et demain … l’humain connecté.

Les vacances offrent l’occasion de ralentir, d’enfin prendre le temps de vivre pour soi  et pour séparer à nouveau les frontières entre les univers pros et persos.

C’est une évidence ? Cela vous parait naturel ? Dans les faits, pas tant que ça.

Le phénomène touche tous les profils, du salarié au dirigeant, jeune et expérimenté, femmes et hommes.

 

Une piqure de rappel : Pourquoi la déconnexion ?

  • Cela permet de reposer enfin son cerveau, de prendre du recul, de faire le tri dans les informations, de s’autoriser à ne rien faire ni décider
  • L’hyper connexion noie chaque personne sous un trop plein d’informations. Conséquence : vous ne pouvez plus prioriser. L’avalanche de mails (notamment due à la multidiffusion), dont la plupart ne vous sont pas destinés, ne cesse jamais.
  • A force d’avoir le nez sur l’écran, vous n’avez plus le temps de voir les obstacles arrivés, de mettre en place les stratégies d’évitement. Vous pédalez tête baissée, trainant derrière votre vélo, le lourd poids de mois de projets enchainés.
  • Plus vous amassez d’informations, plus vous entassez de la fatigue : vous avancez moins vite, vous devez fournir plus d’efforts pour obtenir a minima un résultat équivalent.
  • Si vous continuez à utiliser votre smartphone alors qu’il est sur le chargeur, il se rechargera certes… mais bien moins vite. Il en est de même pour vous. Alors oubliez votre téléphone et rechargez à plein vos propres accus.

Donc, s’arrêter, c’est éviter le burn out, recharger les batteries, vivre égoïstement pendant une courte période.

 

Comment déconnecter ? Les conseils du coach :

  • Vous culpabilisez de partir en congés vu le nombre de dossiers que vous avez à gérer ? En déléguant, vous vous sentirez moins coupable et, effet positif en plus, vous responsabiliserez vos équipes, et montrerez que vous avez confiance en vos collaborateurs.
  • Le stress de partir en vacances et par conséquent le sentiment qu’il est indispensable pour vous d’être joignable (et de pouvoir lire vos mails… au cas où) est souvent lié à ce que vous pensez qu’il arrivera en votre absence et aux conséquences pour vous à votre retour. Mais, lors de vos vacances précédentes, est-il arrivé quelque chose qu’aucune autre personne sauf vous ne puisse résoudre ? Et si un unique problème est survenu, était-il nécessaire de rester connecté constamment ? Vos collaborateurs n’ont-ils pas su gérer les problèmes correctement ?
  • Dans le cas où vous ne pouvez faire autrement, limitez le temps que vous y consacrez : plages horaires, jours. Ménagez-vous tout de même des journées totalement off.
  • De plus en plus d’entreprises franchissent le pas et « forcent » leurs collaborateurs à se déconnecter : les téléphones professionnels sont bloqués à partir d’une certaine heure. Si vos téléphones professionnels et personnels sont un seul et même smartphone, imposez-vous un filtrage strict des personnes auxquelles vous répondez.

 

En conclusion, vous devez :

  • Oublier votre smartphone, tablette ou ordinateur ou mettre un « contrôle parental » qui ne vous donnera des accès qu’à des heures précises et pour des durées limitées ;
  • Mettre des baskets pour pratiquer le sport que vous vous êtes promis de faire depuis des mois ;
  • Mettre une paille et des tongs dans votre valise pour profiter pleinement de cocktails rafraichissants sur la plage de vos rêves ;
  • Laisser votre culpabilité à la maison.

 


 

 

News associées :
RH