Actualités
Chuter
13/03/2014

Recrutement Cadres : Les entretiens « Speed Crashing » !

Cette expression nous est venue à la suite d’entretiens de recrutement ratés par certains candidats.

La source provient d’une erreur très particulière commise par des candidats lors de leur passage en entretien face à un recruteur, en effet ils mettent entre 2 et 5 minutes au maximum pour rater l’opportunité pour laquelle ils se présentent.

 

A quel moment cela se passe-t-il ?

Lors de la phase de présentation de leur parcours et de leurs compétences.

 

Comment cela se passe-t-il ?

Le candidat réalise une synthèse superficielle de son expérience, sans éléments concrets, en répétant trois à quatre fois les mêmes « arguments » et en finissant par « avez-vous des questions ? ».

Le recruteur attend alors que le candidat enchaine, mais plus rien, il ne parvient pas à aller plus loin.

Il n’y a pas de profil type, ce genre d’erreur de présentation arrive aussi bien avec des profils juniors que séniors. C’est toujours étonnant lorsqu’un cadre qui dispose de plus de 20 ans d’expérience, ne tient pas 2 minutes à l’oral.

 

Pourquoi ?

Un manque de préparation est souvent à l’origine de cette erreur. Des cadres ayant travaillé dans la même entreprise pendant une longue période n’ont pas les bons réflexes en entretien.

Des personnes plus juniors doivent également prendre le temps de présenter leurs compétences, même théoriques.

Préparer sa présentation à l’oral est un impératif, car entre deux candidats aux compétences similaires, celui qui saura mettre en valeur son parcours et son relationnel remportera le poste.

La timidité, parfois extrême, conduit certaines personnes à une trop forte économie de mots. Ceci est accentué par l’enjeu et le contexte de l’entretien. Plus les recruteurs seront distants plus les conséquences de la timidité seront fortes.

Une personne timide peut minorer cet impact en préparant ses arguments et appuyant sur ses points forts.

Nous avons reçu des candidats qui s’étaient vu reprochés de réaliser des présentations trop longues et qui ont totalement changé leur discours jusqu’à aboutir à un speech de 2 minutes vide et contre-productif.

Un juste milieu doit être trouvé, la durée moyenne d’une présentation est comprise entre 15 et 30 minutes selon les profils (juniors ou non). Ensuite un échange entre le candidat et le recruteur doit permettre l’approfondissement du parcours.

L’arrogance est rare, mais elle vient parfois ternir un entretien. Sous prétexte d’avoir passé un grand nombre d’entretiens ou de se considérer supérieurs aux recruteurs, des candidats bâclent leurs présentations et montrent ainsi leur irrespect.

Les menteurs peuvent également réaliser des présentations courtes ; moins on en dit moins on risque d’être « démasqué ».

 

Quelle impression se dégage de cette façon de se présenter ?

Elle est mauvaise, c’est pourquoi les recruteurs ont pour habitude de demander aux candidats de présenter dans le détail certaines de leurs expériences professionnelles et compétences.

Si les réponses demeurent incomplètes, voire évasives, la conclusion de l’entretien sera rapide et l’issue ne pourra être que négative pour le candidat.

Un entretien sert à comprendre ce qu’une personne sait ou peut faire, et si possible avec quel état d’esprit.

Il est dommage de rater un entretien de recrutement par manque de préparation. Croire que tous les recruteurs pratiquent le « speed dating » est une erreur, surtout dans une période ou chaque société veut éviter la fameuse erreur de casting.

Vouloir aller trop vite, avec un discours terne et sans profondeur est le meilleur moyen de ne pas être recruté.

Après la méthode « 2 minutes pour convaincre », voici la méthode « 2 minutes pour se planter » ; il ne faut pas plus de temps pour passer à côté d’une opportunité de carrière.

 

Conclusion pour éviter le « Speed Crashing »:

- Les entretiens doivent être préparés sérieusement et à l’oral,

- Si vous avez des questions sur la préparation aux entretiens, interrogez des professionnels RH,

- Si vous avez un doute sur la durée qui vous est impartie pour vous présenter, n’hésitez pas à demander au recruteur ce qu’il attend.

Une bonne présentation forme le premier pas vers le recrutement.

 

 


A LIRE AUSSI

 
 
 
 
 
 
 

 

 

News associées :