Actualités
CV court vs CV long
02/10/2014

Recrutement Cadres : Le CV sur une page est une erreur !

Les Cadres que nous rencontrons nous posent systématiquement  la même question :

-          « Est-ce que je dois faire un CV sur une ou plusieurs pages ? »

Cette interrogation, loin d’être anodine, est née d’une confusion des genres et demeure cultivée par une cohorte de personnes qui s’auto-proclament « spécialistes » en recherche d’emploi et assènent conseils et avis sans fondements.

 

Les origines de cette pseudo-règle du CV sur 1 page, érigée par certains comme un dogme proche du fondamentalisme fanatique, se perdent dans l’imaginaire collectif et désormais fait figure de légende ou de mythe, à l’instar d’un mouton à cinq pattes, petit animal mystérieux au combien et qui doit se cacher des yeux indiscret  comme con cousin le monstre du Loch Ness.

 

Pourtant, la légende à la vie dure et les cadres s’interrogent pendant des semaines sur la conduite à tenir. Car, selon l’adage qui veut que l’on ne peut faire deux fois une première bonne impression, un Cadre en recherche d’emploi ne souhaite pas commettre la moindre erreur et rater une opportunité en ne tenant pas compte du fameux « Dogme ». Tout le monde sait bien que les recruteurs sont des gens susceptibles et prompts à jeter à la poubelle tous les CVS ne répondant pas à la norme !

 

En fait, les recruteurs sont des personnes curieuses et contrairement à la légende, un CV sur une page ne propose pas assez de fond. Les intégristes argueront que l’esprit de synthèse est révélé dans un CV sur une page et que ceux qui n’y parviennent pas, prouvent leur inadaptation avec le poste proposé.

 

Oui, mais ça, c’était avant !

Bienvenue au 21ème siècle, ère merveilleuse de l’interconnexion et de la transparence numérique !

82% des recruteurs aux Etats-Unis utilisent les réseaux sociaux pour identifier et approcher les candidats. En France, seuls 8% des recruteurs y ont recours ; la marge de progression est immense. Le développement des outils de Big Data va permettre de réaliser le rêve des recruteurs : agréger un maximum de données sur le parcours d’un candidat et pouvoir affiner son profil avec le périmètre du poste proposé.

 

Ainsi, la tendance n’est pas à la contraction du contenu et la fixation de l’esprit sur la forme uniquement, mais bien sur le fond.

 

Aux Etats-Unis, les recruteurs analysent les publications des candidats sur les forums pour appréhender leur état d’esprit et leur travail.

 

Dans le secteur informatique en France, une carrière débute généralement par la prestation de service en SSII. Ces sociétés de conseils sont les championnes de la rédaction de CVS, car elles doivent mettre en valeur les compétences techniques, fonctionnelles ou de management de leurs collaborateurs.

 

Dans ce cas, il n’existe aucun CV sur une page et la raison principale tient au fait que les opérationnels souhaitent disposer d’un maximum d’informations sur les compétences et réalisations des prestataires qu’on leur propose.

 

Etonnamment, dans ce contexte personne ne s’inquiète d’avoir un CV sur 3 ou 4 pages. Mais, dès lors qu’un cadre du secteur informatique recherche une nouvelle entreprise, le spectre du CV sur page ressurgit et vient contrarier sa démarche.

 

Un recruteur est essentiellement un analyste du risque lié à l’embauche. Il doit écouter activement le candidat, comprendre son parcours et ses aspirations, puis valider si l’entreprise et le poste proposé lui conviendront. Il est donc nécessaire pour mener à bien cette mission, que le recruteur ait à sa disposition un maximum d’informations pertinentes.

 

Donc, inutile de stresser et de s’inquiéter si votre CV fait 2 ou 3 pages ; ce qui importe c’est qu’il mette en valeur vos expériences et compétences.

 

Un CV sur 1 page convient aux débutants et aux premières expériences.

 

Parfois nous recevons des CVS de cadres très expérimentés, ayant plus de 20 ans d’expérience et qui s’acharnent à tout faire tenir sur page. Ils utilisent une police de taille 8 et rendent leur document parfaitement illisible.

 

Un recruteur met en moyenne 15 à 20 secondes pour définir si CV est intéressant. Si votre CV tient sur plusieurs pages, mettez vos compétences bien en évidence sur la première page, ainsi les chargés de recherche qui sélectionnent les candidatures sur la base de mots-clés pourront facilement identifier vos savoir-faires

 

Les légendes sont sympathiques tant qu’elles n’interfèrent pas avec la réalité. Rater une opportunité à cause d’un CV inadéquat est toujours dommage. Si un recruteur ne vous sélectionne pas parce que vous n’avez pas respecté le « dogme », c’est qu’il ne connait pas son métier.

 

Les professionnels du recrutement ne vous critiqueront pas si votre CV est construit de façon cohérente et avec du fond, bien au contraire.


 

News associées :