Actualités
Femme sourire
16/01/2014

Reconversion professionnelle : Le témoignage de Jeanne, ancienne Chef de Projet MOA SI

J’ai passé quinze ans dans une SSII en tant que Chef de Projets MOA. J’y ai mené des missions de gestion de projets métiers auprès de grands groupes du secteur des assurances et les ai accompagnés dans leurs chantiers d’évolutions du SI.

Mon statut de consultante m’a apporté de grandes satisfactions pendant des années, mais avec la crise financière et son cortège de réductions de moyens et de ressources, mon métier est devenu non seulement plus difficile, mais également moins enrichissant. Le mode « pompier » est devenu quotidien, urgence après urgence, sans visibilité, mon activité a perdu de son intérêt.

Ma SSII ne pratiquait qu’un accompagnement distant et une gestion des Ressources Humaines minimaliste. Aucune perspective d’évolution n’était envisageable.

L’impression d’avoir fait le tour, la lassitude liée à une pression perpétuelle et souvent inadaptée, l’ennui et l’absence de nouveaux challenges m’ont conduit à réfléchir très profondément à mon projet professionnel.

  • Est-ce que le consulting en informatique en SSII était encore fait pour moi ?
  • Qu’avais-je envie de faire ?
  • Que pouvais-je apporter aux autres ?

Rapidement j’en ai conclu qu’une réorientation professionnelle était nécessaire. Je voulais être à nouveau en phase avec moi-même. Un vrai challenge !

Après en avoir parlé autour de moi, j’en ai rapidement conclu qu’il fallait que je prenne du recul et que je sois accompagnée.

J’ai donc commencé par un bilan de mes compétences et je me suis rapprochée de différents spécialistes en gestion de carrière. A mi carrière, mes choix auront forcément des conséquences importantes et si je me trompais le marché de l’emploi ne me ferait pas de cadeau.

C’est avec une certaine appréhension que j’ai débuté un coaching de reconversion. Des doutes sur ce que je suis capable de faire, ce que je veux faire, ce que les gens peuvent attendre de moi … Autant de questions cruciales et qui n’ont pas de réponses simples. Il est toujours plus  facile de répliquer des schémas anciens et de poursuivre dans sa voie. Seulement, je ne le voulais plus ; il me fallait autre chose et surtout un job où je m’éclate !

La crainte que j’avais eue au départ de parler de moi et d’aller vers l’inconnu a été tout de suite apaisée par mon coach. Je n’ai pas été jugée, j’ai été mise en confiance et j’ai pu enfin me libérer. Ca fait un bien fou ! Pouvoir parler de soi et se projeter, ça faisait des lustres que ça ne m’était pas arrivée.

Mon projet s’est construit petit à petit, l’énergie qui me faisait défaut à cause de l’ennui et du manque de perspective est revenue. J’y voyais plus clair, un peu comme un myope qui met de nouvelles lunettes et retrouve une vue nette et en couleur !

Mon état d’esprit pendant et à l’issue de ce coaching est super positif : j’ai lancé mon projet de reconversion, voulu et non subi. J’ai une vision claire de l’avenir. Désormais j’ai repris mon destin en main. J’ai créé mon entreprise de formation en informatique à destination des entreprises. Je voulais retrouver le plaisir d’apporter quelque chose aux gens, me sentir utile.

Quand j’étais étudiante je voulais être professeur et j’ai finalement choisil’informatique. Aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir lier les deux et c’est une vraie satisfaction.

Je peux transmettre, aider, valoriser mon expérience pour qu’elle serve aux personnes que j’accompagne. Ca peut paraitre étonnant, mais à la fin de mes 15 ans en SSII je me demandais parfois à quoi servaient les projets sur lesquels je travaillais et quelle était ma place.

Désormais, je sais à nouveau pourquoi je me lève le matin et j’ai retrouvé le goût du travail de qualité qui apporte une réelle valeur ajoutée.

J’ai repris ma vie en main, me suis réapproprié mon projet professionnel et ne dépend plus des décisions d’une société qui n’offre aucune perspective que celle d’être en mission et de se taire.

Le bilan que je fais de ce coaching est donc positif. A priori je ne pensais pas à me faire accompagner. Il m’a fallu du temps pour y réfléchir et l’accepter, mais je ne le regrette pas du tout. Si mon projet a pris forme rapidement je sais qu’en partie c’est dû au soutien de mon coach.

J’ai trouvé que c’était accessible et efficace. Ce qui est dommage c’est que le coaching est victime de son appellation et de la connotation parfois négative que l’on y associe :

  • Le coaching c’est pour ceux qui ne vont pas bien
  • Le coaching c’est pour les cadres sup, pas pour moi
  • Le coaching c’est cher

Et en fait, non ! le coaching que j’ai suivi m’a vraiment aidé à y voir plus clair et m’a permis une mise en action rapide. Je ne sais pas si j’aurais osé sans ça. C’est un sacré « coups de pouce » !

 


A LIRE AUSSI

 

 

News associées :