Actualités
12/11/2013

Curriculum Vitae : Les éléments à ne pas mettre dans son CV

Volonté d’être exhaustif ou simple remplissage, certaines informations sont intégrées dans les cv et pourtant n’ont rien à y faire. Le principe de base d’un CV est d’aller à l’essentiel.

Voici les principales erreurs à éviter :

 

 

1.       Les informations d’identification

Les données impératives sont celles concernant le prénom, le nom, l’adresse, le numéro de téléphone et l’adresse mail.

Toutefois, si vous êtes mobile géographiquement, vous pouvez omettre votre adresse postale et la remplacer par « mobilité : régionale (à préciser), nationale, internationale

Les données à exclure sont le numéro de sécurité sociale, le statut matrimonial, le nombre et l’âge des enfants. La mention de l’âge n’est pas obligatoire.

2.       Le salaire visé

Chaque contexte d’embauche est particulier, donner une fourchette de rémunération souhaitée directement dans le CV peut conduire à ne pas être sélectionné.

3.       L’intitulé de poste creux

Un recruteur doit au premier coup d’œil être capable de saisir ce qu’un candidat recherche comme poste. Il est fortement apprécié d’indiquer son projet professionnel en début de CV.

4.       La photo non professionnelle

Il faut éviter les photos de vacances, de soirées entre amis ou qui ne présentent pas le candidat dans une posture professionnelle.

5.       Les formations sans importances

Qu’un profil junior indique son parcours depuis le baccalauréat est logique et légitime. Par contre, qu’un profil confirmé indique l’intégralité de son cursus ne présente pas d’intérêt. Par exemple, si vous êtes titulaire d’un diplôme BAC+5, il n’est pas indispensable de mentionner le Bac. Exception possible : si vous avez repris vos études quelques années plus tard.

Il est préférable de présenter les évolutions de compétences liées à la formation continue et développement d’expertises techniques, fonctionnelles, managériales.

Les certifications et les formations sont intéressantes à partir du moment où elles ne sont pas obsolètes et en lien avec le poste visé.

6.       Les compétences obsolètes

Dans un secteur à fort contenu technologique tel que l’informatique, la nécessité de se maintenir à niveau est un challenge permanent. Même si un cadre est devenu manager et ne programme plus ou n’installe plus d’O.S., il est pourtant nécessaire de présenter les contextes technologiques dans lesquels il est intervenu. Par contre, laisser des environnements techniques obsolètes dans la rubrique compétences est tout à fait inutile.

En outre, dans le secteur IT, dire que vous possédez des compétences sur Excel, Word, etc., ne présente aucun intérêt.

7.       Les expériences du début de carrière

Pour un profil confirmé, il est inutile de mettre en avant ses stages ou premiers jobs. Toutes les expériences présentées dans un CV doivent avoir un rapport avec le poste visé ou induire un ensemble de compétences théoriques qui permettent de postuler légitimement.

8.       Les langues

Ne doivent figurer dans votre CV que les langues que vous êtes en mesure d’utiliser sur le plan professionnel a minima. Si vos dernières notions d’espagnol ou d’allemand datent du lycée et que vous n’avez pas eu l’occasion de les mettre en pratique, mieux vaux ne pas les mentionner.

Par contre, il est nécessaire de mentionner le niveau que vous estimez avoir sur celle(s) que vous maitrisez.

9.       Les points de vue personnels

Un recruteur du secteur informatique ne recherche pas des philosophes, des politiciens ou des personnes critiques. Il analyse les parcours et ne s’intéresse qu’aux éléments factuels.

10.   Les motifs de rupture contractuelle

Il est inutile d’indiquer dans le CV les raisons d’un départ : licenciement, démission, rupture conventionnelle … Ces éléments seront traités en entretien de recrutement et seront replacés dans leur contexte.

11.   Les hobbies « spéciaux »

Il n’y a aucune obligation à intégrer une partie hobby dans un CV. Un recruteur ne peut poser des questions qui relèvent de la sphère personnelle si vous ne les avez pas indiqués. Si un candidat souhaite tout de même indiquer ses passions, il convient de les présenter brièvement. Les candidats ne sont pas recrutés pour leurs hobbies.

Toutefois, si vous choisissez d’en mentionner, certains recruteurs vous poseront des questions. Il s’agit donc non pas de faire du remplissage mais de pouvoir parler concrètement de vos loisirs. Par ailleurs, à part si vous êtes réellement un hyperactif, il n’est pas nécessaire de faire la liste de tous les sports que vous avez pratiqué. Restreignez-vous à ce que vous faites et/ou suivez régulièrement.

 


A LIRE AUSSI

 
 
 
 
 
 
 

 

 

News associées :