Actualités
Cvs
18/11/2013

Curriculum Vitae : Comment présenter ses formations de manière optimale dans son CV?

Que l’on parle de cursus initial, de formation continue, de certifications ; que l’on soit débutant ou confirmé, la mise en avant des formations doit être adaptée.

 

1.       Les débutants et profils juniors (de 0 à 2 ans d’expérience)

Lorsque vous cherchez votre  premier job, vous ne pouvez vous appuyer que sur ses stages et ses connaissances théoriques.

Il est logique et impératif de mettre en avant son parcours scolaire au début du CV.

Que vous ayez effectué des stages plus ou moins longs, réalisés en alternance ou non, il est préférable de décliner en quelques lignes les éléments fondamentaux de votre cursus scolaire.

Exemple : pour un jeune ingénieur issu de la filière MIAGE et qui souhaite s’orienter vers des postes d’ingénieurs d’études et de développement, il est intéressant de mettre en avant des éléments de types méthodologies, modélisation, conception, développement, qualité logicielle …, ainsi que des éléments technologiques ou techniques (Big Data, Business Intelligence, Web …).

Ceci permet aux recruteurs de mieux comprendre le périmètre des compétences théoriques censées être acquises par le candidat et ainsi de lui proposer des postes adaptés.

 

Remarque : les CV sont en majorité lus par des chargés de recherche dans les cabinets de recrutement et des recruteurs juniors dans les SSII ou chez les clients finaux, donc plus les éléments de formation seront clairs et détaillés (mots clés), plus les probabilités d’être lu et sélectionné augmentent.

  

2.       Les profils confirmés

La plupart des entreprises organisent leurs filtres de recrutement en se basant en priorité sur le niveau de diplôme. Il est donc impératif de mentionner de façon précise son parcours scolaire.

Toutefois, dans un souci de synthèse, il n’est pas nécessaire d’indiquer tous ses diplômes. Ainsi, si vous avez effectué des études supérieures, il n’est plus nécessaire d’indiquer votre baccalauréat, Deug, … Vous pouvez indiquer votre dernier diplôme ce sera suffisant.

Dans le cas d’un parcours de formation comprenant des domaines différents, les derniers et plus importants diplômes seront suffisants.

Exemple : Ingénieur Epita + MBA

Les mentions des spécialités, des dates et des lieux où les cursus ont été suivis sont nécessaires.

Les CV doivent être mis régulièrement à jour afin d’intégrer les évolutions du parcours de formation professionnelle continu. Toujours dans un souci de synthèse, conservez uniquement les formations récentes et en lien avec votre projet professionnel.

 

Des formations en décalage avec ce que vous recherchez comme poste n’ont aucun intérêt sur un CV.

Les profils de spécialistes en informatiques doivent maintenir leurs compétences en phase avec les évolutions du marché et les tendances technologiques. Si vous avez suivi des formations techniques, il est bien évidemment nécessaire de les indiquer. Mais, au bout de 3 à 4 ans, une technologie ou un produit peuvent être obsolètes, il faut donc enlever les formations qui ont été suivies il y a plus de 3 ans. Cela vaut également pour les certifications. Ne mentionnez que les certifications qui ont un intérêt au regard des technologies recherchées et actuellement utilisées.

Un profil confirmé peut intégrer son cursus scolaire en début ou en fin de CV :  il n’y a pas d’impératif.

Une solution alternative consiste à indiquer les plus hauts diplômes obtenus en début de CV, puis de rédiger une synthèse du cursus en fin de CV.

 

Exemple d’intégration du cursus en haut de CV :

 

Exemple de structure de présentation du cursus dans le corps ou le bas du CV :

 

Conclusion : Le principe d’un CV est de transmettre un message clair et concis. Allez à l’essentiel. La partie dédiée à la formation doit permettre aux recruteurs et aux opérationnels de saisir le champ et la profondeur de vos connaissances théoriques.

L’informatique évolue :  vous et votre CV doivent en faire de même. C’’est pourquoi une mise à jour régulière de vos compétences et savoir-faire est impérative.

 


A LIRE AUSSI

 
 
 
 
 
 
 

 

 

News associées :