Actualités
La roulette du succès ou de l'échec
02/10/2014

Carrière : 10 conseils pour une carrière longue et fructueuse !

42 ans, c’est ce que dure une carrière en France actuellement, peut-être 43 d’ici eu faute de financement suffisant des retraites.

38% des 55 ans et plus ont un travail en France actuellement. Le marché informatique n’échappe pas aux difficultés de conserver son emploi et de parvenir jusqu’à la retraite en ayant suffisamment cotisé.

Que faire ?

Il n’y a pas de recette miracle, mais quelques conseils de purs bon sens :

1.       Votre carrière vous appartient

Personne ne vous assurera que votre carrière durera longtemps et personne ne fera les efforts nécessaires à votre place. L’employabilité est un objectif à lui seul. Si votre entreprise ou Pôle Emploi ne peuvent vous accompagner, n’hésitez pas à établir un plan d’évolution personnel. Pour le financement, il existe des solutions pour réduire la facture. Parlez-en à des gestionnaires de carrière.

 

2.       Soyez flexible et agile

Les technologies (Cloud, Big Data, Internet of Things, Apps) évoluent tellement vite que seuls ceux qui conserveront un état d’esprit ouvert auront la possibilité de rester connectés.

 

3.       Intéressez-vous au Business

Ça a l’air logique, mais c’est le business qui détermine les orientations technologiques futures (CF les nouveaux usages liés au développement du Digital). Même si vous avez un profil technique, il est nécessaire vous intéresser aux évolutions des métiers, car les conséquences sur les projets informatiques sont immédiates. Comprendre les enjeux des entreprises vous permettra également de proposer des projets susceptibles de répondre à leurs besoins internes et/ou externes.

Aligner les systèmes d’informations sur le Business est le seul principe qui ait de la valeur.

 

4.       Continuez à vous former

Un cadre informaticien a investi entre deux et cinq ans dans sa formation initiale, puis presque plus rien pour le reste de sa carrière. Le budget de la formation professionnelle est de 32 milliards d’euros en France. A partir de janvier 2015 le compte personnel de formation sera mis en œuvre. Il est temps de réfléchir à vos orientations en terme de formation. Une formation technique coûte entre 3000 et 5000 euros et une formation de longue durée peut coûter plus de 10000 euros. Ces montants sont élevés, donc si l’entreprise peut les prendre en charge il est évident que vous serez gagnant. Mais, dans ce contexte, il y a généralement des attentes de la part de l’entreprise. Analysez bien les contreparties demandées.

Si votre projet de formation n’est pas pris en charge, étudiez la possibilité de le financer sur vos fonds personnels ou avec l’aide de Pôle Emploi ou d’une association. Si le montant est élevé au regard d’un salaire, il est toutefois nécessaire de le comparer avec le manque à gagner dû à une période de chômage de longue durée.

 

5.       Allez à des conférences et des salons industriels

Le secteur industriel a généralement plusieurs longueurs d’avance sur les tendances technologiques et les projets innovants. Il est important de rencontrer des conférenciers et des consultants qui pourront vous exposer leur vision des challenges à venir. C’est également l’occasion de se faire connaitre et développer votre réseau professionnel.

 

6.       Forcez-vous à faire de la veille tous les jours

Même si cela ne vous prend qu’une demi-heure par jour, effectuer une veille technologique et business vous permettra de demeurer informé efficacement sur les tendances à suivre et celles à éviter.

 

7.       Prenez un Mentor ou un Coach

Afin de progresser efficacement en évitant de faire des erreurs majeures, n’hésitez pas à demander conseil et à être guidé pour réussir une prise de poste, une création d’entreprise ou une reconversion. Sachez profiter de l’expertise des Mentors ou des Coachs, ainsi que de leurs réseaux.

 

8.       Utilisez les réseaux sociaux

Plus personne ne peut se passer des médias sociaux pour gérer son parcours professionnel. Les attentes des recruteurs et des entreprises en la matière sont de plus en plus fortes. Ainsi, avec l’essor des BIG DATA, les entreprises vont rechercher les personnes qui auront en priorité démontré leurs capacités au travers de leurs publications sur les réseaux sociaux et pas uniquement via une fiche profil.

La communication est devenue une compétence essentielle, même dans le secteur informatique. Les meilleurs communicants sont « chassés » en priorité. Le temps des profils « taiseux » est révolu. Pour être recruté, il faut se montrer. Votre profil est une « marque », vous devez le gérer comme tel.

 

9.       Apprenez les « soft skills »

Savoir appréhender les comportements, les différents types de personnalité ; être à même de mettre en œuvre des cadres de travail agiles et créatifs, ce sont les challenges que les managers doivent relever désormais. Ils ne peuvent plus se reposer uniquement sur les services de ressources humaines, ils doivent avoir une conscience aigüe des forces de l’entreprise concentrées dans le capital humain.

 

10.   Privilégiez les entreprises présentes à l’international

Les contextes internationaux permettent de participer à des projets qui dépassent les problématiques franco-françaises et ainsi de pouvoir se confronter à des échelles de projets plus importantes, de multiculturalisme, de multilinguisme, …

Les entreprises internationales sont toujours à la recherche de ce type de profils. De plus leur salaire est généralement de 20 à 30% supérieur à la moyenne pour des profils équivalents.

 

D’après une idée de Rich Hein


 

News associées :