Actualités
25/04/2013

4 % des entreprises qui peinent à embaucher des personnes qualifiées ou motivées modifient leur processus de recrutement

 

Différent dans sa forme par rapport à l’enquête de Pôle Emploi le TEC s’attache à montrer pourquoi les postes ouverts au recrutement en France ne sont pas pourvus.

 Le panel comprend 40 000 établissements et 25 000 ont répondu. Les premiers résultats de l’enquête montrent que sur 1.088.913 de postes ouverts, 112088 sont restés vacants.

 Sur l’ensemble des entreprises qui ont eu des difficultés à recruter, seules 4% d’entre elles ont mis en place des dispositifs visant à trouver leurs recrutements ou leurs prises de postes :

  • Formation de candidats
  • CDD ou alternance
  • Recours à des cabinets de recrutement
  • Réévaluation de la rémunération proposée

 Ceci montre que la plupart des entreprises maintiennent leur position concernant les profils à recruter :

  • Des profils possédant déjà une expérience significative
  • Des profils issus de filières spécialisées uniquement
  • L’incapacité à embaucher des profils « atypiques »
  • L’incapacité à proposer des cursus de formations et d’évolutions aux candidats potentiels